Observatoire des Saisons

Noisetier

Nom scientifique : Corylus avellana L.

Nom français : Coudrier, Avelinier

noisetier

Pour visualiser plus d'images - Galerie photo Pictoflora

Comment le reconnaître ?

  • Description

Arbrisseau (1) 2-6 m, au port buissonnant. Composé de plusieurs troncs fins, dressés et droits (multigaule), à silhouette large, dense et arrondie. Poils glanduleux sur les
jeunes rameaux rougeâtres.
Écorce (2) lisse, mince, brunâtre-grisâtre, s’éclaircit avec l’age. Couverte de petits points bruns (lenticelles).
Bourgeons (3) petits et globuleux.
Feuillage caduc à larges feuilles (4) arrondies, dentées avec un sommet en pointe, un pétiole court, vert terne sur le dessus (4'), plus clair et poilu sur le dessous (4'').
Fleurs mâles (5) jaunâtres en chatons pendants, 2-8 cm, groupés par 2-4. Fleurs femelles (5') petites en forme de bourgeons avec de minuscules stigmates (sortes de poils) rouges.
Fruit sec avec une seule graine (akène) c'est la noisette ou aveline (6-6'). Coque dure (cupule) et lisse avec de petites feuilles à la base (bractées foliacées). Graine comestible.

noisetier

Un doute sur l'identification de l'espèce? Soumettez votre observation aux membres du réseau Tela Botanica

  • Habitat

- Commun partout en France sauf en région méditerranéenne et en Corse.
- Présent en Asie, Europe, Amérique du Nord.
- S'accommode de tous les climats, se rencontre dans les bois, dans les taillis et dans les haies jusqu'à une altitude de 1700 mètres.
- Très résistant au froid.
- Espèce de demi-ombre ou d’ombre.
- S'adapte à tous type de sols mais avec une légère préférence pour le calcaire.
- Faible longévité.

  • Aire de répartition

carte de répartition
legende

  • Calendrier phénologique

calendrier phénologique

  • Quels sont ses usages et propriétés ?

- Du grec korus = casque qui fait allusion à la cupule, et du gallois aballo = pomme qui fait allusion à la grosseur des noisettes ou avelines.
- Cultivé et sélectionné en Europe pour les noisettes.
- Bois est également exploité car facile à tailler, flexible et résistant.
- Racines en symbiose avec des champignons, notamment la truffe.
- Branches utilisées en « baguette de sorcière », servant aux sourciers pour détecter la présence d'eau.
- Rempart contre le vent dans les vergers.
- Refuge et garde-manger pour les animaux.
- La noisette, riche en protéine et en huile, entre dans la confection de confiseries, pâtisseries et de liqueurs régionales.
- Propriétés médicinales, fébrifuge, dépurative, astringente et énergétique..

Fichier attachéTaille
Fiche observation_Noisetier_2014.pdf235.79 Ko
Fiche de releves_Noisetier.pdf139.54 Ko