Observatoire des Saisons

Une expérience pour le printemps

Le printemps ne va plus tarder mais il fait encore froid et nous ne sommes pas à l'abri d'un second épisode neigeux. Pour patienter un peu avant les beaux jours, voici une petite expérience à faire chez soi sur le forçage des bourgeons.

Les bourgeons sont fabriqués par l'arbre à la fin de l'été. Cette période de l'année pour l'arbre s'appelle l'aoûtement : l'arbre se prépare à passer l'hiver. Il fabrique de l'écorce pour protéger ses jeunes rameaux et met en réserve des sucres sous forme d'amidon dans le vieux bois et dans les racines pour bien commencer sa nouvelle saison de croissance au printemps. L'aoûtement se déroule du mois d'août jusqu'à la chute des feuilles. Après cela les bourgeons rentrent en dormance jusqu'au début de l'hiver pour les espèces à besoins en froid peu élevé comme la vigne, et jusquà la fin de l'hiver pour celles qui ont des besoins en froid plus élevé.

forsythia

Le printemps avant l'heure

Il est simple de réaliser chez soi le forçage des bourgeons. Pour cela, il vous faut effectuer cette expérience quelques semaines avant l'éclosion des bourgeons, très tôt au printemps. Vous trouverez en fin de page quelques précisions pour certaines espèces.

Matériel nécessaire :
  1. plusieurs branches d'un arbre, de préférence un feuillu (les pommiers, les forsythias, les cerisiers ou les amandiers sont recommandés, puisqu'ils offrent de très jolies fleurs en plus des feuilles);
  2. un couteau;
  3. un vase rempli d'eau tiède légèrement sucrée.

 

Consignes pour réaliser l'expérience

1. coupez plusieurs branches d'un arbre sur 30 à 50 cm, de préférence un feuillu. Choisissez le moment le plus chaud d'une journée (les bourgeons contiendront alors plus de sève).
2. rentrez les branches à l'intérieur de la maison.
3. recoupez sous l'eau le bout des branches en biseau pour ne pas rompre la colonne d'eau dans la tige pour éviter l'embolie.
5. placez les branches dans un vase rempli d'eau tiède légèrement sucrée. Vous pouvez ajouter 1 cuillère à soupe d'eau de javel ou du charbon de bois pour que l'eau reste propre.
6. ajoutez de l'eau régulièrement afin que les branches ne s'assèchent pas.

Paul Alain Magnollay

Installez vos rameaux dans un endroit bien éclairé, tout en évitant le soleil direct, pour encourager la floraison et le développement de la coloration.

Conclusion

Vous ne devriez alors pas tarder à voir vos bourgeons se gonfler et s'ouvrir. Le printemps s'invite chez vous avant l'heure et vous aurez tout le temps d'observer, au chaud, l'évolution de vos rameaux.

Pour aller plus loin

Le forçage est un ensemble d'opérations ou de techniques permettant une reprise de croissance chez une plante normalement en état de dormance à une époque donnée. Plus la date de prélèvement du rameau à forcer se situe près de la date de la floraison naturelle de l'espèce concernée, plus la floraison du rameau forcé s'effectuera tôt. Si on prélève une tige trop tôt en hiver, alors que la plante n'a pas eu une période de froid suffisamment longue, il n'y aura pas de floraison et la feuillaison sera de piètre qualité. On peut effectuer le prélèvement des rameaux en janvier, février et mars ou au printemps selon l'espèce et ses exigences.

Espèce Date suggérée de prélévement des rameaux Durée d'attente de la floraison Remarques
Amandier Début-février 2 à 3 semaines  
Marronnier d'Inde Mi-mars 5 à 6 semaines Floraison dure 2 semaines.
Bouleau Début février 2 à 4 semaines  
Pommier Mi-mars 4 à 5 semaines Floraison dure 1 semaine. De meilleurs résultats peuvent être obtenus en prélevant les rameaux lorsque les bourgeons de fleurs sont déjà gonflés.
Chêne Début mars 2 à 4 semaines Les chatons durent longtemps.
Poirier Mi-mars 2 à 3 semaines Floraison dure 2 semaines.

Sources :
www.domtar.com/arbre/
www.membre.oricom.ca/
www.lematin.ch/tendances/ma-maison/

 

Image: 
illustration
Partager cet article