Observatoire des Saisons

Lettre de printemps 2020

Chères observatrices, chers observateurs,

La crise sanitaire mondiale que nous sommes en train de vivre aura sans doute des conséquences sur la crise climatique et la crise écologique auxquelles nous faisons face depuis plusieurs années. Espérons que ces répercussions seront au bilan positives. Peut-être certains d’entre vous pourront-ils profiter de ces semaines de confinement pour se consacrer davantage à leurs observations ou initier leurs enfants à la phénologie dans leur jardin ?

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. L’année 2019 aura battu des records de chaleur en été, l’année 2020 aura battu des records de chaleur en hiver… Les canicules de juin et juillet 2019 auront eu des conséquences désastreuses sur la végétation comme vous avez été nombreux à en témoigner. Le dernier rapport du GIECC souligne qu’il nous reste une très faible marge de manœuvre pour contenir à 1.5°C le niveau de réchauffement qui sera atteint entre 2030 et 2050. En effet, seul un arrêt complet des émissions de CO2 d’ici là le permettront. Alors que nous entamons une phase d’accélération du changement climatique, vos observations n’auront jamais été aussi importantes.

Pour ce nouveau printemps, voici la lettre 2020 de l'Observatoire des Saisons : Bonne lecture !

Telecharger la Lettre de printemps 2020

 

Image: