Observatoire des Saisons

Pourquoi rejoindre l'ODS?

Intérêt scientifique et citoyen

L'Observatoire des Saisons est un programme de sciences participatives qui traite des changements climatiques, enjeux majeurs dans les domaines de l'alimentation, de l'agriculture, et bien sûr de l'écologie. La compréhension de ces changements devrait permettre aux scientifiques de l'ODS d'expliciter l'évolution de la répartition spatiale des espèces, mais aussi de fournir des résultats à même de faire évoluer les politiques environnementales.

Intégrer un groupe scolaire à cette démarche lui permet donc:

- de s'impliquer dans un programme scientifique, d'en appréhender la rigueur, l'éthique, les méthodes de travail et de communication.

- de participer à un projet d'intérêt général. En effet comprendre le réchauffement climatique apporte aux enfants du recul sur leurs comportements quotidiens et sur l'impact qu'ils peuvent avoir sur leur environnement, local comme plus lointain.

reponse 1

Intérêt pédagogique

Au delà de l'intérêt scientifique et participatif que représente l'ODS, la participation à un tel projet permet d’aborder de nombreux aspects de la biologie : reconnaissance des espèces, fonctionnement des plantes et des animaux, travail autour de la biodiversité.

Mais on peut également l’utiliser dans le cadre d’une approche systémique recoupant de nombreuses disciplines :

  • les données récoltées peuvent faire l’objet de travaux pratiques en mathématiques, pour analyser les données du groupe de travail ou plus largement les données de l'ODS, sous réserve de transmission des données par le Groupement de Recherche.

  • la communication des résultats aux autres participants et aux scientifiques permet une sensibilisation à l’utilisation des Techniques d'Information et de Communication (TIC).

  • l’intégration dans un réseau national d’observation peut servir à des travaux pratiques en géographie, notamment grâce aux cartes dynamiques qui permettent de visualiser facilement la répartition des plantes, des observateurs, des membres du Groupement de Recherche.

  • enfin, la sensibilisation aux changements climatiques permet d’aborder des notions relatives au développement durable et à la citoyenneté, de rendre les jeunes conscients et acteurs de leur environnement.