Observatoire des Saisons

Platane commun

Nom scientifique :

Platanus x hispanica Mill.ex Münchh.

Nom français : Platane commun

platane

Pour visualiser plus d'images - Galerie photo Pictoflora

Comment le reconnaître ?

  • Description

C’est un arbre à tronc droit pouvant atteindre 40 mètres de hauteur. Naturellement, son houppier est large, mais il supporte bien l’élagage ce qui permet de lui donner une forme aplatie favorisant l’ombrage. Son écorce est gris verdâtre et lisse dans le jeune âge, devenant bariolée de jaune et de gris, et s’exfoliant en plaques minces pour les arbres plus âgés.

- Feuilles : Grandes, à 5 lobes munis de pointes. Les lobes sont séparés par des échancrures larges et arrondies à la base. Les nervures sont disposées comme les doigts d’une main étalée. La forme générale des feuilles est toutefois très variable. Les lobes peuvent être très marqués comme chez le platane d’orient ou au contraire très discret comme chez le platane d’occident. Elles sont réparties de façon alterne de part et d’autre des rameaux. Elles sont accrochées aux rameaux par un long pétiole coriace.

- Fleurs : les fleurs mâles sont regroupées en petites boules pendantes jaune verdâtre portées par un long pédoncule. Les fleurs femelles sont regroupées en boules pendantes rougeâtres portées par un long pédoncule.

- Fruits : Groupés en boules (1 à 4) pendantes, brunes à maturité (akènes groupés en glomérules), portées par un long pédoncule.

 

Un doute sur l'identification de l'espèce? Soumettez votre observation aux membres du réseau Tela Botanica

  • Habitat

Le platane commun, que l’on rencontre le plus communément en France, serait un hybride « naturel » entre le platane d’Orient (Platanus orientalis L.), originaire de Perse et diffusé jusqu’à la Gaule par les civilisations grecques puis romaines et le platane d’occident (Platanus occidentalis L.), originaire d’Amérique du Nord et introduit en Angleterre au milieu du XVII e siècle. Mais cette origine est controversée, certains botanistes considérant que le platane commun ne serait qu’une variété, un cultivar, du platane d’Orient. Quelle que soit son origine, l’utilisation du platane explose à partir du XVIII e siècle comme
arbre d’alignement et sur les places des villages. Dans toute la France le platane est devenu l’arbre d’ornement le plus courant et en Provence il devient même emblématique, remplaçant le micocoulier.
Le platane apprécie les sols chimiquement riches, non acides et profonds et également la chaleur. Il pousse vite et est très longévif (plusieurs milliers d’années selon certains auteurs).
Depuis les années soixante-dix les platanes sont infectés par un champignon pathogène (Ceratocystis platani) originaire d’Amérique provoquant une maladie incurable : le chancre coloré du platane.

  • Aire de répartition

carte de répartition
 

  • Calendrier phénologique

calendrier phénologique

  • Quels sont ses usages et propriétés ?

- Arbre d'ornement urbain et d'alignement de route.
- Excellent arbre d'ombrage.
- Bois utilisé en ébénisterie et en menuiserie.
- Très bon combustible.

- Arbres tétards