Observatoire des Saisons

Sorbier des oiseleurs

Nom scientifique : Sorbus aucuparia L.

Nom français : Arbre à grives, Thymier, Cornier des échasseurs, Sorbier sauvage

sorbier

Pour visualiser plus d'images - Galerie photo Pictoflora

Comment le reconnaître ?

  • Description

Arbre (1) de 10 à 20 m, de forme érigée avec un houppier étalé et peu dense. Tronc droit et court. Jeunes rameaux brun-violacés, lisses, luisants et poilus (pubescents).
Écorce (2) d'abord lisse, gris clair, ensuite lisse fissurée longitudinalement et gris-noirâtre.
Bourgeons (3) en fuseaux, poilus, à écaille gris brun.
Feuilles (4-4') caduques pétiolées, composées (imparipennées) à 9-15 folioles (4'') finement dentées, un peu poilues au revers, vert sombre en dessus, pâles en
dessous. Elles n’ont pas forcément la même teinte, on parle de « feuille discolore ».
Petites fleurs (5) à 5 pétales arrondis blanc crème, groupées (inflorescence) en bouquets terminaux denses (corymbes), dressés ou penchés, à forte odeur.
Fruits ou sorbes (6) sont des baies rouges orangées très appréciées par les oiseaux. Ils persistent longtemps sur l’arbre en hiver (6'), c’est un type de drupe sphérique en
grappes abondantes.

sorbier

Un doute sur l'identification de l'espèce? Soumettez votre observation aux membres du réseau Tela Botanica

  • Habitat

- Couvre naturellement toute l'Europe et l'Asie tempérée.
- Vit dans les bois et les forêts, dans les landes et lieux rocheux, souvent en altitude (moyenne montagne).
- En France, il est commun en forêt acide et au bord des chemins, dans les montagnes jusqu'à 1500 m d'altitude, disséminé en plaine. Plus rarement en zone méditerranéenne.
- Espèce pionnière, peu exigeante en qualité de sol avec préférence pour l’acidité.
- Produit un humus de qualité.
- Essence de lumière, il préfère les climats tempérés et humides.
- Il peut vivre une centaine d’années.

  • Aire de répartition

carte de répartition
legende

  • Calendrier phénologique

calendrier phénologique

  • Quels sont ses usages et propriétés ?

- Du latin sorbere = boire (fruit astringent) et aucuparia = attrape oiseaux.
- Intérêt décoratif, réserve de nourriture pour les oiseaux.
- Fruits frais non comestibles. Ils contiennent notamment de l’acide parasorbique qui est toxique. Les baies deviennent comestibles une fois cuites, puis préparées en sorbet, liqueur ou confiture. Anciennement utilisés pour fabriquer des appâts pour les oiseaux. Ils ont des propriétés laxatives et diurétiques.
- Fleurs mellifères.
- Bois, dur et blanc, il était apprécié pour fabriquer les rayons de roues de charrettes ou des manches d'outils.
- Pour les Celtes et les Germains, le sorbier est un arbre sacré qui protège le bétail contre la foudre.
- Les Écossais lui attribuaient le pouvoir de chasser les mauvais esprits près des maisons.
- Dans la tradition campagnarde, le sorbier, comme le sureau, porte bonheur aux amoureux.

Fichier attachéTaille
Fiche observation_Sorbier des oiseleurs_2014.pdf255.38 Ko
Fiche de releves_Sorbier.pdf133.4 Ko