Hêtre commun- Fagus sylvatica L. - Famille : Fagaceae

 

Pour visualiser plus d'images - Galerie d'images PictoFlora

Comment le reconnaître ?

C’est un arbre à tronc droit, pouvant atteindre 40 mètres de hauteur, facilement identifiable grâce à son écorce grise et lisse.

  • Les feuilles sont ovales et aiguës, avec des bords entiers ou crénelés, ciliées quand elles sont jeunes (on dit que la feuille du hêtre est “poilue”, pour le différencier du charme qui à “des dents”).
  • Les fleurs mâles sont regroupées en chatons globuleux pendant à la base des jeunes rameaux.
  • Les fleurs femelles sont groupées par deux dans une capsule verdâtre située au bout des jeunes rameaux.
  • Les fruits (faînes) sont des akènes en forme de pyramide à 3 faces, groupées par 2 à 4 dans une petite bogue hérissée qui s’ouvre à l’automne.

Un doute sur l'identification de l'espèce? Soumettez votre observation aux membres du réseau Tela Botanica

Habitat

Le hêtre est une espèce très largement distribuée dans toute l’Europe.  En France, c’est une essence majeure de l’étage montagnard. En plaine, il est commun dans toute la partie nord. En méditerranée, il n’est présent que dans les zones montagnardes jusqu’à 1700 mètres, sauf dans les Alpes internes C’est l’essence typique des climats assez humides. Il est résistant au froid hivernal mais peut être sensible aux gelées tardives printanières. Il pousse sur une grande variété de sols allant des sols pauvres et acides aux sols carbonatés parfois très superficiels.

Calendrier phénologique

Quels sont ses usages et propriétés ?

Le hêtre commun est principalement utilisé pour le bois qu'il fournit, aussi bien comme matériau de fabrication, que combustible (sa carbonisation fournissait du charbon de bois) ou encore comme source de fibre pour le papier. Il a été parfois utilisé pour l'extraction ou la fabrication de diverses substances, comme la créosote, une substance très toxique (cancérigène) utilisé autrefois comme pesticide pour conserver le bois. De nos jours, son bois est utilisé notamment pour faire des planches à découper résistantes, des hélices d'avion ou des meubles.
En médecine, son écorce était traditionnellement utilisée comme fébrifuge, pour lutter contre les fièvres.

De l'huile alimentaire est produite à partir de ses faînes.

Il se prête tout particulièrement à l'art du bonsaï.

 

Fiche d'identification du hêtre à télécharger (pdf)