Sapin pectiné- Abies alba L. - Famille : Pinaceae

 

Pour visualiser plus d'images - Galerie d'images PictoFlora

Comment le reconnaître ?

C’est un arbre majestueux pouvant dépasser les 50 mètres de haut à tronc droit, à silhouette conique et à branches horizontales. Son écorce est grise à gris argenté avec des écailles plus ou moins régulières. Ses aiguilles sont arrondies et ne piquent pas.

   Les aiguilles sont longues de 15 à 30 mm, non piquantes, plates, vert foncé dessus. Elles présentent deux bandes blanches bien marquées sur leur face inférieure.
    Les fleurs mâles sont regroupées en chatons arrondis verdâtres à jaunâtres voire rougeâtres sur les rameaux de l’année précédente.
    Les fleurs femelles sont des petits cônes vert dressés et isolés sur des rameaux en haut de la cime.
    Les fruits sont des cônes allongés de 10 à 15 cm, dressés, plus ou moins résineux; les écailles minces sont d’abord vertes puis brunes. Des petites ailes membraneuses (bractées) pointues dépassent entre les écailles. Le cône se disloque sur l’arbre laissant apparaître son axe.

Attention à ne pas le confondre avec l'If dont les aiguilles sont ressemblantes et qui est un arbre très toxique: pensez à vérifier la présence des bandes blanches sur la face inférieure des aiguilles !

Un doute sur l'identification de l'espèce? Soumettez votre observation aux membres du réseau Tela Botanica

Habitat

Le sapin pectiné, ou sapin blanc, est une espèce du centre de l’Europe qui pousse essentiellement dans les zones montagneuses entre 500 et 2000 mètres d’altitude. En France, c’est avec le hêtre et l'épicéa, l’espèce typique de l’étage montagnard. Il apprécie particulièrement les versants frais et bien arrosés. On le trouve sur une très large gamme de sols mais il est peu adapté aux sols très calcaires, très superficiels ou présentant des excès d’eau en hiver.

 

Calendrier phénologique

Quels sont ses usages et propriétés ?

Son bois est très utilisé comme bois d’oeuvre, mais également dans l’ameublement.
On l’utilise également dans la fabrication de l’essence de térébenthine, la poix et le goudron.
Il est très utilisé en médecine naturelle pour les maladies des bronches et des voies urinaires. La résine (gemme), qui contient des huiles essentielles, est l’élément le plus puissant. Autrefois utilisée fraîche par les bûcherons comme cicatrisant, elle était aussi récoltée et séchée. Les bourgeons, gorgés de résine naissante, ont les mêmes propriétés. En gemmothérapie, nouvelle pratique médicale, on les utilise pour fabriquer un macérât glycériné.

Fichier attachéTaille
Fiche observation Sapin blanc620.47 Ko